Escapade aux chûtes d’Ekom-Nkam.

Hello tout le monde !

De retour de ma petite escapade aux chûtes D’Ekom-Nkam, je me devais de vous partager la magnifique expérience que j’ai vécu au plus près de ce joyaux touristique. Les chûtes D’Ekom-Nkam sont situées dans le département du Moungo au Littoral. Plus précisément dans la localité de Melong, après Nkongsamba. Elles font 80 Mètre de hauteur. Je vous laisse imaginer l’impression d’être aussi insignifiant qu’une fourmi qu’on ressent lorsqu’on se tient près d’elles. Eh oui les gars le Cameroun regorge de tant de richesses. Dommage que nos sites touristiques ne soient pas mieux valorisés et entretenus.

Chutes d'Ekom-Nkam un paradis à visiter...

Mais bon ne nous éloignons pas de l’essentiel. J’ai eu la chance pour ce premier voyage dans entrailles du Cameroun d’être accompagner par le promoteur de l’association LET’S GO THERE. Je vous ferai un autre article pour vous parler de leur grille tarifaire très très très abordable pour les amoureux de l’aventure… Pour ceux là qui cherchent à repousser leur limite et à vivre des instants qui vont faire dresser les cheveux sur leur tête ou tout simplement pour ceux qui aimeraient changer d’air. Bref tout le monde trouve son compte avec l’association LET’S GO THERE

logo

Ce que vous devez absolument savoir, c’est qu’une partie de la méga production hollywoodienne  La légende de Tarzan a été tournée aux chûtes d’Ekom-Nkam en 1984. Je sais vous n’en revenez pas ! (émoticône) Et pourtant…. C’est la vérité.

Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes

PREMIÈRE ETAPE : LE TRAJET POUR SE RENDRE AUX CHUTES.

Au départ j’avais prévu de partir avec une voiture personnel, mais tout ne s’est pas passé comme prévu, j’ai même failli annuler mon voyage mais après je me suis dit que si j’attends que tout soit parfait alors je ne ferai jamais rien.

Il y’a des fois où il faut savoir retenir sa respiration et se jeter dans l’eau.

Mon mari avec la galanterie qui le caractérise m’a accompagné à la gare routière de Bonabéri, ou m’attendait le guide et mon grand Ami Paul, qui était également du voyage.

Nous avons quitté la gare vers 9H, et question confort ce n’était pas trop ça. On était genre 5 ou 6 par banc, je ne me souviens plus exactement.

Mais revenons à nos moutons, nous avons fais à environ trois heures de route, c’était assez long.  Mais à aucun moment je ne me suis ennuyée. Les localités que nous traversions pétillaient de vie. Nous avons fait une escale à Mbanga pour déposer quelques passagers. Ca m’a permit de me dégourdir un peu les jambes.

Après avoir roulé quelques kilomètres nous sommes Finalement arrivés à Melong à mon plus grand bonheur.

Ce que vous devez savoir, c’est que le site en lui-même est un peu reculé. On y accède par moto. Mais vu que ma bonne étoile ne dort jamais, nous avons rencontré des autorités administratives qui s’y rendaient et ils ont eu l’amabilité de nous y emmener.

DEUXIÈME ETAPE VISITE DU SITE :

Une fois sur le site nous nous sommes fait enregistrer à l’accueil et nous avons payés la visite. Vous connaissez le Cameroun, rien  n’est njôh. Mais plus sérieusement, les frais de visites sont utilisés  pour l’entretien du site. Alors on ne va pas se plaindre encore que ce n’est pas très chère…

500fcfa : Élève nationaux

1000fcfa : Etudiants  nationaux

2000fcfa : Adultes

3000fcfa : Expatriés

Allez crève de bavardage ! Sans plus tarder passons à la visite de ce site à nul autre pareil. Suivez le guide (émoticône) :

Vous pourrez aussi aimer

5 commentaires

  1. Merci de partager ces beaux moments avec nous. C’est merveilleux. Que cela nous communique l’amour de notre chère patrie, et inspire en nous un grand respect pour elle. Bisous et courage à toi. Next post.

    1. Felicia je suis vraiment heureuse de voir que mon article t’a autant plu. C’est un grand bonheur pour moi de partager avec mes soeurs camerounaises la beauté de notre pays. Bisou ma belle

  2. Assez instructif et incitatif à s’intéresser aux trésors nationaux. On espère que tu nous feras voyager avec ta plume pour d’autres sites touristiques camerounais (domaine de petpetnoun, le lagon bleu, plage de yòyò à mouanko etc)
    Keep it up

  3. Tu es ravissante et J’admire énormement ton courage Michèle.
    Très beau récit, belle plume, belles images… Merci de nous faire découvrir les merveilles touristiques de notre cher beau pays le Cameroun: l’Afrique en miniature! Cela m’invite à suivre tes pas pour aussi aller découvrir. Je vais aussi contacter cette agence LET’S GO THERE/ALLONS VISITER. Je vois qu’ils ont un joli profil facebook http://www.facebook.com/letusgothere et aussi bien présent sur instagram http://www.instagram.com/lgtavtours … Bon travail, notre pays en a tellement besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 4 =