DIDIER NDENGUE : FERVENT ADMIRATEUR DE DONALD TRUMP !!!

Alors dites nous Didier, vous êtes plutôt bloggeur ou journaliste web ?

Les deux (instant de rire) blogueur et journaliste. Je suis dans le journalisme, ça fait 8 ans et demi déjà. Mais depuis mai 2018, c’est la date de lancement du blog La Plume de l’Aigle, le 20 mai 2018. J’ai décidé d’avoir un impact davantage avec le blogging. Donc c’est un peu ça, pour l’instant je suis entre les deux, blogueur- journaliste, mais La Plume de l’Aigle c’est beaucoup plus blog que journalisme traditionnel.

Depuis combien d’année faites vous ce métier ?

En fait, je fais du blogging depuis 2013, en 2014 j’ai intégré la plateforme monde-blog de RFI. C’est en travaillant dans cette plateforme que j’ai commencé à faire du blogging professionnel. Parce qu’à l’époque il y avait une confusion, entre le blogging c’est-à-dire écrire des articles de presse et mettre dans son blog, ce n’était pas ça du blogging. Maintenant  quand  j’intègre la plateforme de RFI,  on nous  a donné des rudiments dans ce domaine. En 2015, nous sommes allés à Dakar au Sénégal, où on a  vraiment parlé du blogging, avec les blogueurs des quatre coins du monde. C’est à partir de là que je commence du blog, que j’ai un impact sur la  société.

Quel a été le moment le plus difficile lorsque vous mettiez sur pied LA PLUME DE L’AIGLE ?

Donnez-moi une minute s’il vous plaît… J…Je pense que c’est lorsqu’il a fallu quitter la plateforme monde-blog de RFI. En fin 2017, j’ai annoncé mon départ, c’est vrai que certains  l’ont  pris à la légère. Mais en 2018, c’était le challenge. Il fallait lancer La plume de l’Aigle et couper définitivement les ponts avec la plateforme.  Vous savez quand tu appartiens à cette plateforme c’est vrai que c’est très beau de rester là, être suivi par des millions d’internautes à travers le monde. Mais tu es plongé dans un monde toujours trop noir. Quand tu vantes ton continent, ton pays, on te dit «  NON TU NE FAIS PAS DU BLOGGING ». Mais quand tu montres le côté négatif c’est ça le blogging pour ceux qui administrent ou suivent cette plateforme…

Plus de quatre ans sur la plateforme mondo-blog, je me suis dis qu’il était déjà grand temps que je prenne mon envol, en créant ma propre plateforme, que de rester sur la plateforme de RFI, où il était question de toujours mettre du noir sur nos articles portant sur L’Afrique. Surtout sur nos dirigeants. Moi j’en avais déjà marre de parler  des choses sur le président Biya, toujours peindre le président en noir, parler toujours des quartiers difficiles en Afrique. Je voulais montrer ce côté positif de l’Afrique. Car  je  me suis rendu compte que mes followers  ne voyaient que le côté négatif du Cameroun. A un moment donné  je me suis dit qu’il faut une certaine révolution,  passer à autre chose.  Ce n’était pas facile, mais il était plus que temps de créer une plateforme autonome comme La Plume de l’Aigle.

Quel est le champ d’action de La plume de l’Aigle ?

Ce qu’il faut savoir tout d’abord c’est que le nom de domaine c’est NDENGUE.COM, et que La plume de l’Aigle ce n’est que le Slogan. Mais pour revenir à votre question, il est question dans La Plume de l’Aigle de relever un défi d’informations. Le monde  c’est beaucoup plus la géopolitique. On se sert de nos humeurs, pour dire les quatre vérités des questions liées à la diplomatie,  à l’actualité nationale, à la culture, tout en restant pro. Mais sans toutefois maquiller la vérité. Et en plus, avec l’avènement de Donald Trump, mais je me suis dis, Ah bon ! Voilà quelqu’un qui épouse ma philosophie.

Est-ce à dire que vous êtes un fervent admirateur du président américain Trump ?

Je suis un pro-Trump, depuis la plateforme mondo-blog d’ailleurs. C’est  de là, que j’ai commencé à écrire sur Donald  TRUMP, ça énervait beaucoup de personnes. Tout le temps il me répondait à travers des articles, des commentaires du genre : « mais non Didier, tu ne  peux pas soutenir Trump ! Il dit que les africains ont fait ci, ont fait ça… » Mais bon, moi j’aime TRUMP, parce qu’il fait les choses autrement.

Quel est la philosophie de La Plume de l’Aigle ?

La Plume de L’Aigle n’a qu’une philosophie, montrer au monde un côté positif de l’Afrique. Et si possible recadrer ceux qui voient toujours l’Afrique comme la poubelle du monde. L’Afrique n’est pas seulement ce continent dévasté et ravagé  par des guerres, des génocides, des épurations ethniques. QUE NON !

Qu’est ce qui t’a poussé dans ce monde ?

Le monde du blogging ? Mais  je suis fan d’écriture ! (lâche-t-il avec enthousiasme) je kiffe, j’aime écrire, quand je n’écris pas je suis malade. J’aime raconter des histoires qui captivent.

Quels sont tes difficultés au quotidien ?

Les difficultés sont énormes ! Ce ne sont pas les idées qui manquent, il y a tellement d’idées  qui  me trottent dans la tête : il faut faire grandir l’agence, car, ici c’est une agence de communication digitale. On produit du contenu pour des magazines ou pour des particuliers. Le principal défi : c’est l’argent ! Il faut trouver des sous pour payer les collaborateurs. Pour le moment, je jongle comme souvent, avec les fonds propres.

Y a-t-il un évènement qui vous a marqué quand vous lanciez officiellement LA PLUME DE L’AIGLE ?

Donald TRUMP ! – répondit-il sans une once d’hésitation- En fait, j’aurais bien voulu consacrer La Plume de l’Aigle à TRUMP. Aux défis de TRUMP à la tête des ETATS-UNIS D’AMERIQUE ; il est question de montrer un homme qui marche contre l’ordre établi, il défie le nouvel ordre mondial, redistribue les cartes, bouleverse le statu quo.  Son arrivée à la Maison Blanche m’a énormément marqué.

En ce qui concerne les enjeux liés au climat, que pensez-vous de la position de TRUMP ?

Si TRUMP,  rejette vraiment ce qui a été rédigé  sur le climat, cela prouve qu’il y a anguille sur roche. Pour moi, il a toujours raison ! Car il essaye de mettre en touche tous les mensonges du monde. Avant son arrivée à la Maison Blanche, plusieurs scientifiques, que les média occidentaux ne nous présenteront jamais, ont démontré que cet accord sur le climat, ce torchon sur le climat est un gros mensonge. TRUMP, est juste venu appuyer ces données scientifiques.

Comment est ton inter réaction avec les autres blogueurs ?

L’ambiance est plutôt bonne enfant  entre nous. Il n’y a pas de tensions, je m’entends avec tout le monde. Personnellement Je fais toujours l’effort de rester relax, tout ce qu’on peut produire comme… Je ne sais pas, avancer des choses négatives pour me blesser c’est perdre son temps. Personnellement je n’ai  de problèmes avec aucun blogueur.

Quel est votre souhait pour le blogging au Cameroun ?

Tout ce que je souhaite pour le blogging dans notre pays, c’est qu’il retrouve toutes ses lettres de noblesse. J’aimerais que les blogueurs camerounais chacun dans son domaine soit un leader, et cela passe par la qualité des billets, car autrefois on traitait les blogueurs de blagueurs. J’invite vraiment mes collègues blogueurs à mettre beaucoup de sérieux et d’humilité dans leur travail. Mais surtout, de rester toujours positif. Il ne faut pas toujours avoir un regard négatif sur les faits de société. Toujours être là à dire, Biya le tyran… Kamto il est très beau.
Il faut défendre le vert-rouge-jaune, camerounais. C’est tout ce que je demande aux blogueurs.

Avez-vous un modèle dans le domaine du blogging ?

Non je n’ai pas de modèle… Je me construis au jour le jour !

Comment voyez-vous La plume de l’Aigle dans cinq ans ?

Dans cinq ans, La Plume de l’Aigle aura un grand local, avec une dizaine voire, une vingtaine d’employés. Dans cinq ans, La Plume de l’Aigle devra pouvoir contrôler l’actualité dans son domaine.

As-tu eu écho de l’affaire du rappeur MHD, qui aurait  été impliqué dans l’assassinat d’un ressortissant camerounais ?  Si ou, quelle lecture fais tu de cette affaire ?

Oui, j’ai suivi les faits sur les réseaux sociaux.  Les internautes ont beaucoup parlé de cette affaire… J’ai également eu à regarder quelques vidéos qui étaient attribuées à MHD. Ces vidéos étaient très violentes. On voit le jeune Loïc se faire tabasser par le groupe à MHD.  La voiture est semble t-il montée sur lui, et il parait que c’était ce rappeur qui était au volant.  Je pense que la loi doit peser de  tout son poids pour rendre justice à la famille endeuillée.

Alors dites nous, comment vous abordez une femme qui vous plaît ?

Moi quand je veux draguer je lis, bon c’est vrai que je n’ai plus ce réflexe, c’était à l’époque. Il y a un site internet : L’Art de Séduire. C’est un site que je lisais quand j’avais 13 ans, voire plus. L’auteur du site essaye un peu de mélanger la drague normale et la drague anormale. C’est un peu ça. Je ne peux pas donner une astuce du genre, il faut draguer la fille comme ça et pas comme ça.

Comment qualifiez-vous votre style d’écriture ?

Je dirais de ma plume, qu’elle est plutôt douce, mais par certains moments très virulente, aussi tranchante que la lame d’une épée, et souvent très romantique.

Etes-vous pour ou contre l’infidélité ?

Mais bien sûr… ça fait mal l’infidélité !  Voir la personne que tu aimes aller vers une autre personne c’est assez déstabilisant. Parce que tu te dis que la personne t’appartient. Moi je garde toujours à l’esprit cette philosophie qui suggère de ne pas faire à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te face.

En Amour tu es plutôt possessif ou libéral ?

Pour le moment je suis libéral, mais après le mariage c’est une autre affaire.

Quel projet pour 2019 ?

Le projet principal, c’est la mise sur pied d’une web tv …  Nous sommes entrain de travailler dessus, nous sommes, déjà à 50% de réalisation. On a acheté du matériel, le studio est déjà opérationnel. Le plus grand défi de La Plume de l’Aigle c’est ça, produire un quotidien en temps réel, des émissions, avec la petite équipe. Il y a aussi l’application web qui verra le jour certainement lors du premier anniversaire de La Plume de l’Aigle.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 − 7 =